0 2 minutes 9 mois

En visite en Afrique du Sud, la ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a évoqué le récent effort de paix entrepris par les chefs d’État africains qui se sont rendus en Ukraine et en Russie.

« De notre point de vue, tout effort de paix est positif s’il vise à restaurer les principes de la Charte des Nations unies. Ces principes ont été attaqués et mis à mal, mais je dois dire attaqués par la décision de la Russie d’envahir l’Ukraine. Comme vous le savez, ces principes sont l’indépendance des États, la souveraineté, le droit à l’autodéfense et l’intégrité territoriale. Ce sont également les principes que, je pense, le président Ramaphosa a cités lorsqu’il a eu l’occasion de parler, il y a deux jours, de la mission qu’il a menée avec un certain nombre d’autres chefs d’État africains », a déclaré Catherine Colonna, Ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères. 

Si les négociations à Kiev et Saint-Pétersbourg n’ont toutefois pas abouti à des résultats immédiats, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a qualifié lundi d' »historique » la mission africaine chargée de négocier la paix en Ukraine.

La mission africaine a présenté une proposition en dix points, dont la désescalade, la reconnaissance de la souveraineté des pays, l’exportation sans entrave de céréales par la mer Noire et le renvoi des prisonniers de guerre et des enfants dans leur pays d’origine.

Des principes jugés « très difficiles à mettre en œuvre » par le Kremlin, tandis que M. Zelensky a exclu tout dialogue avec Moscou tant que les troupes russes occuperaient les territoires ukrainiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *