0 2 minutes 10 mois

Au Kenya, la culture du thé est un secteur toujours aussi florissant. En 2021, le pays a exporté 558 millions de kg de thé pour 1,2 milliard de dollars de bénéfices.

Selon le Tea Board, les exportations en 2021 ont bondi de 13% par rapport à 2020. Le Pakistan, le Royaume-Uni, le Soudan, l’Égypte, la Russie et l’Iran ont été les principaux acheteurs de thé kényan entre janvier et octobre 2021. Le Pakistan a dépensé 350 millions de dollars, soit 37,1% des exportations totales.

Le Kenya a bénéficié de la faiblesse du shilling et du mauvais temps au Brésil pour empocher 213 millions de dollars de la vente du thé, dépassant l’ensemble des recettes de 2020, qui s’élevait à 196 millions de dollars.

Le Kenya est l’un des principaux exportateurs de thé noir dans le monde et il est une importante source de devises étrangères, tout comme les transferts de fonds, l’horticulture et le tourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *