0 2 minutes 2 ans

En Afrique du Sud, des manifestants se sont rassemblés devant l’ambassade de Russie de Pretoria pour demander au gouvernement sud-africain de stopper sa coopération économique avec le pays qui a déclaré la guerre à l’Ukraine.

Vendredi, au lendemain de l’invasion russe, plusieurs personnes ont brandi des affiches appelant les nations à aider à mettre fin à l’attaque de la Russie contre son voisin.

« Lorsque la guerre éclatera en Europe surtout, il y a de grandes chances qu’elle se transforme en une guerre mondiale et cela dévastera tout le monde, pas seulement l’Ukraine, pas seulement la Russie, pas seulement l’Europe. Nous sommes tristes, nous sommes bouleversés et nous sommes très en colère contre Poutine et contre les personnes qui auraient dû l’arrêter mais ne l’ont pas fait. » a déclaré Anastasia Korpeso, membre de l’Association ukrainienne d’Afrique du Sud.

 » Ma mère vit là-bas. Je l’ai appelée et pendant mon appel téléphonique avec elle, j’ai entendu deux explosions. La toute première victime civile de cette guerre a été dans ma ville natale car une des bombes a été trouvée dans le centre ville et a tué une femme et cinq ont été blessés. » s’est confiée Oksana Lessi, ressortissante ukrainienne vivant en Afrique du Sud.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a été l’un des rares présidents africains à réagir à l’invasion russe en Ukraine, il a appelé à la médiation et à l’engagement pour mettre fin au conflit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *